Les huiles alimentaires

Il existe une très grande variété d’huiles alimentaires et il est plutôt difficile de savoir lesquelles choisir pour la santé de notre corps et de notre cœur. Il est recommandé de limiter la consommation totale de gras dans notre alimentation, de diminuer notre apport en gras saturés et d’augmenter les gras monoinsaturés et les polyinsaturés. Donc, il faut porter une attention particulière à la quantité de gras que l’on utilise et il faut aussi tenir compte de sa qualité. Toutes les huiles nous fournissent le même nombre de calories (15 ml d’huile apportent 122 calories), mais l’effet n’est pas le même sur notre corps selon la sorte que l’on utilise. Il n’existe pas d’huile parfaite, il faut miser sur la variété. L’utilisation de bonnes huiles nous aidera à protéger notre corps des maladies cardiovasculaires.

 

Les gras polyinsaturés contenant des oméga-3 se retrouvent surtout dans les huiles de lin, de noix et de chanvre. Ce sont des huiles que l’on utilise crues et non pour la cuisson. Les gras polyinsaturés contenant des oméga-6 sont surtout dans l’huile de maïs, soya et de tournesol. Ces huiles résistent mal aux hautes températures donc, nous les utilisons crues ou pour la cuisson au four. Les huiles de carthame, de sésame, de pépins de raisin et de coton sont aussi des huiles polyinsaturées. Les gras monoinsaturés ou aussi appelés oméga-9 sont stables et moins sujets à l’oxydation. On les retrouve dans les huiles d’olive, de canola, d’arachide, d’avocat et de noisette. Elles supportent bien la chaleur et on les utilise crues ou pour cuire. Les gras saturés se retrouvent dans les huiles de palme, palmistes et de coco (coprah).

Les huiles se retrouvent aussi cachées à l’intérieur des aliments que l’on achète. Il est important de bien lire la liste des ingrédients pour s’assurer de la qualité des huiles qui y sont présentes. Nous devons conserver les huiles à l’abri de l’air, de la lumière et de la chaleur dans un endroit frais. À la température de la pièce, les huiles insaturées sont liquides et les saturées sont solides Les huiles pressées à froid doivent être conservées au réfrigérateur. Ces dernières auront tendance à se solidifier et à former des amas blanchâtres. Ce phénomène ne change pas le goût et la qualité de l’huile. De retour à la température de la pièce, elles reprendront la forme liquide. Avec le temps, l’huile peut s’oxyder et développer un goût âcre. Cette huile doit être jetée.

Les huiles ont toutes des goûts particuliers et différents. N’hésitez pas à en essayer. C’est ainsi que vous découvrirez de nouvelles saveurs… 

Annie Berthelotte
Diététiste/Nutritionniste

Le p'tit mot de Julie...

J’aime beaucoup l’huile déjà mélangée canola-olive pour ma cuisson.  En plus d’être bonne au goût, elle m’apporte de bons gras et aide à la santé de mon cœur…

Julie Dufresne
Directrice générale de La Corne d'abondance

logo blanc

Heures d'ouverture

  • 08:00 - 19:00
  • 08:00 - 19:00
  • 08:00 - 19:00
  • 08:00 - 21:00
  • 08:00 - 21:00
  • 08:00 - 19:00
  • 08:00 - 19:00

Suivez-nous sur Facebook!